14 August 2020 07:38 AM

Projets de Modernisation Arrière


Formation du personnel

 L'Union européenne a offert une subvention au Liban à travers le programme ARAL ( Assistance à la Réhabilitation de l'Administration Libanaise ) exécuté par le bureau du ministre d'État pour les Affaires du développement administratif .

Et le ministère de la Justice a bénéficié de ce projet qui comprenait , en plus de la formation 850 assistant judiciaire , la préparation du plan informatif pour informatiser les services judiciaires de « Informatique du Plan directeur ».

Un nouveau projet pour développer le système judiciaire au Liban a été créé après avoir consacré la somme de 2,7 millions d'euros pour sous le titre :

Renforcer les capacités du Ministère de la Justice - Appui à la professionnalisation .

Pourvu qu'il sera exécuté de la manière suivante .

• Les objectifs du projet

Ce projet vise à améliorer les qualifications des chefs des départements et des assistants de justice .

L'attention accordée à cette catégorie de l'organe judiciaire contribue à l'octroi de ces employés un niveau élevé de professionnalisme et vise à rendre le processus de justice plus efficace.

Par conséquent, le plan de développement de la formation continue de ces assistants de justice couvre les objectifs suivants :
- Pour déterminer les principaux thèmes de la formation continue, que ce soit pour les chefs de bureaux des tribunaux ou des auxiliaires de justice .
- Préparer un programme de formation continue qui serait harmonieux et moderne et adressée aux chefs des bureaux du tribunal.
- Fournir un certain nombre de formateurs qualifiés dans la méthodologie de l'enseignement .
- Mise en place d'une unité de formation continue à l'Institut d'études judiciaires .

En plus de cela , le projet prévoit :

- L'organisation de 20 sessions de formation à la Cour de justice européenne (visant à l'échange d'expertise )
- Financement de l' achat de références dans le droit européen et l'abonnement à des magazines juridiques qui gèrent le droit européen afin d'enrichir la bibliothèque électronique.


• Les phases du projet

Le projet, qui vise à offrir l' appui consultatif et technique comprend les phases principales suivantes :

- Évaluer la situation actuelle des contributeurs dans le secteur judiciaire .
- Préparation des programmes de formation pour les formateurs .
- Le soutien technique et consultatif continu.
- La formation générale et méthodologique pour 10 ou 15 formateurs.
- Organisation de deux sessions de formation de 5 jours pour 10 ou 15 formateurs.
- Organiser 20 conférences de formation appliquée (réplication) qui bénéficiera à 475 juges.
- Organiser 20 conférences de formation appliquée (réplication) qui bénéficiera à 850 assistant judiciaire.
- Organiser 20 conférences de formation appliquée (réplication) qui bénéficiera à 100 notaire, 200 experts en plus d'autres personnes qui travaillent dans le domaine judiciaire .
- Organisation de conférences de 40 formation appliquée (réplication) qui bénéficiera à 1000 avocat.


* L'administration du projet

L'association ACOJURIS (Agence de coopération judiciaire internationale ) a été choisi pour exécuter le projet et de gérer toutes ses phases en raison de son expertise dans l'élaboration de projets de coopération internationale dans le secteur de la justice et qu'il est prêt à fournir les qualifications nécessaires à tous les niveaux principalement l' niveau humanitaire, technique , logistique et financier .

NOUVELLES ET ACTIVITÉS

La mort du juge Marie-Denise Meouchy

26 July 2018

Le Ministre de la justice    M Salim Jreissati   La Directrice Générale    Présidente ...

Lire la suite

افتتاح الموقع الالكتروني الجديد لوزارة العدل

02 June 2017

 

Lire la suite