14 August 2020 07:29 AM

Projets de Modernisation Arrière


Bureau de la médecine légale

Le 14/11/1946 le décret numéro 7384 en ce qui concerne les médecins légistes et la détermination de leur compétence a été délivré et une liste de leur rémunération était enfermé , et le 10/03/1953 la division de la médecine légale a été établie et a été attaché à l' ministère de la Justice.


Le ministère de la Justice depuis 2003, a pris une série de mesures pour améliorer la condition de la division de médecine légale et de preuves médico-légales surtout après que le décret législatif n ° 23/85 a ajouté à ses fonctions les questions relatives à la preuve médico-légale ( article 31 de ce décret ) . Parmi ces étapes de la formation d'un comité d'experts chargé d' étudier la situation de la médecine légale et de preuves médico-légales , et ce comité a préparé un rapport détaillé sur les travaux accomplis depuis la préparation des décrets et des circulaires et des études comparatives entre la médecine légale au Liban et un certain nombre de pays développés dans le domaine de la médecine légale principalement en ce qui concerne les principales exigences pour le travail des médecins légistes .

Le décret relatif à l'organisation de la division de médecine légale et de preuves médico-légales :


Le décret numéro 8076 a été publié le 12/03/1996 qui a modifié le décret principale qui régit les médecins légistes et que, en augmentant les frais de l'examen et l'autopsie des médecins légistes ainsi que l'augmentation des frais pour les tests de laboratoire et les X- les rayons et les tests radiologiques, et le décret numéro 7384/1946 concernant le personnel des médecins légistes a été modifié à plusieurs reprises, dont la dernière était par le décret n ° 3272/2000 .


Circulaires qui organisent le travail des médecins légistes :

Le ministre de la Justice a émis des circulaires qui organisent le travail des médecins légistes et de surveiller les performances dans le département . Et il a demandé à ces circulaires des médecins légistes de respecter pleinement les échantillons délivrés par le ministère et par les annexes de la rotation et de tenir un registre spécial pour chaque médecin légiste et de présenter des copies des rapports organisés à la division de la médecine légale , principalement les circulaires émises le 21/06/2002 et le 29/03/2006 une circulaire à tous les hôpitaux privés et publics quant à la nécessité d'autoriser les médecins légistes pour prendre des photos des cas examinés par l'affectation de l'autorité compétente poursuites pénales.


Equiper les projets et les laboratoires


La coordination se fait avec les hôpitaux publics pour équiper les morgues et les laboratoires afin de faciliter le travail des médecins légistes en sachant que la division traite de principe avec les laboratoires de l'Université Saint- Joseph et AUST et le laboratoire du Dr Aziz Gehchan et de l'Hôpital de Mazloum .


La formation continue

En 2007, une conférence a eu lieu à l'Université de Kaslik organisé par le Dr Nagi Aibi ( médecin légiste ) qui couvrait le sujet lié à la médecine légale et les médecins légistes sachant qu'il ya actuellement 81 médecins légistes .

NOUVELLES ET ACTIVITÉS

La mort du juge Marie-Denise Meouchy

26 July 2018

Le Ministre de la justice    M Salim Jreissati   La Directrice Générale    Présidente ...

Lire la suite

افتتاح الموقع الالكتروني الجديد لوزارة العدل

02 June 2017

 

Lire la suite